Mr Crabe

Posté par namphar le 28 mai 2012

Mr Crabe dans Macro/Proxy 20120528190126_m111 - crabe marin_v2

Mr Crabe

(Cliquez pour accéder à l’image sur le photoblog)

Toujours sur les plages de sables noir du nord de l’île. Ce crabe a été pris à l’anse cafard.

 

Publié dans Macro/Proxy, Martinique | Pas de Commentaire »

Entre les feuilles

Posté par namphar le 21 mai 2012

Entre les feuilles dans Martinique 20120521192152_m014 - bout du bout_v2

Entre les feuilles

(Cliquez pour accéder à l’image sur le photoblog)

Photo prise pendant une randonné dans le nord de l’île. Sur le versant nord de la montagne pelé, les criques sont de magnifique plage de sable noir.

 

Publié dans Martinique, Paysage | Pas de Commentaire »

Grande anse du Diamant

Posté par namphar le 14 mai 2012

Grande anse du Diamant dans Martinique 20120514213952_img_1731_img_1736-6 images_v2

Grande Anse du Diamant

(Cliquez pour accéder à l’image sur le photoblog)

Voici la première photo de Martinique. Un panorama de la Grande Anse du Diamant pris depuis le Morne Larcher

 

Publié dans Martinique, Panorama, Paysage | Pas de Commentaire »

Chalet

Posté par namphar le 7 mai 2012

Chalet dans Architecture 20120506165718_val023

Chalet

(Cliquez pour accéder à l’image sur le photoblog)

Une autre photo provenant de Val d’Isere.

 

Publié dans Architecture, HDR, Hors albums, Paysage | Pas de Commentaire »

Changement vers EOS 7D : Impression à chaud et à froid

Posté par namphar le 4 mai 2012

Après quelques mois d’hésitation, j’ai fini par me décider : j’ai pris l’EOS 7D en remplacement de mon 400D. Une bonne offre promotionnelle au salon de la photo en octobre dernier m’a bien aidé à sauter le pas.

Caractéristiques EOS 7D

  • Capteur CMOS APS-C 18 millions de pixels
  • Jusqu’à 8 im./s
  • Plage ISO allant jusqu’à 12.800
  • Couverture 100 % du viseur
  • 19 collimateurs AF de type croisé
  • Système de mesure iFCL
  • Double processeur DIGIC 4
  • Enregistrement Full HD
  • Transmetteur Speedlite intégré
  • Écran LCD Clear View II de 3 pouces
  • Boîtier en alliage de magnésium assurant une protection contre les intempéries
  • Date de sortie : 2009
  • Prix actuel : 1500 € Nu
 Changement vers EOS 7D : Impression à chaud et à froid dans Bla bla EOS_7D_w200_tcm79-675031

 

Première impression à la prise en main :

Par rapport au 400D : C’est gros, c’est lourd. Il fait peur à ma femme, qui préfère rester sur le 400D :) .

On retrouve l’interface et les modes habituelles chez Canon. Néanmoins l’interface à plus de bouton, et le jonglage avec les différentes molettes (4 au total) est assez déroutant.

 Canon_EOS_7D_Dos_545-89883 blog photo dans Technique

Les réglages principaux se font avec la grosse molette arrière (ouverture en mode Manuel), et avec la molette du dessus (vitesse en mode Manuel). Mais également il faut parfois également utiliser le bouton « manual fonc » ou le mini joystick pour le changement de certains mode (type de point de focus…). C’est une autre habitude à prendre.

 CAnon_EOS_7D_lcd8sUP1_200-d9368 conseil dans Test

L’interface est tout de même assez bien conçue. L’écran en arrière est beau et très grand : il permet enfin de voir quelque chose à sa photo sans attendre le pc.

Coté paramétrage : beaucoup d’options disponible. Les photos par défaut sont plus colorés et lumineuse que sur le 400D. Cela change pas mal le post-traitement. Néanmoins des options proposées par défaut dans l’appareil comme la compensation auto de la luminosité sont beaucoup trop violente à mon goût et ont été désactivé. Les photos sont même souvent surexposées dans les réglages tout auto.

Pour conclure, après une première série de photo : c’est un appareil avec très gros potentiel, mais la bête est difficile à amadouer. Pas mal de ratage, mais quand la photo est bien prise, elle est vraiment bonne, très peu de retouche à faire.

 

Seconde impression au bout de quelques mois :

Cela fait aujourd’hui environ 6 mois que je l’utilise : mon bilan est positif.

Commençons par les points négatifs :

  • L’interface reste toujours assez déroutante, malgré ses multiples possibilités (directement sur l’écran arrière, via les différentes molettes). Il me faut toujours un peu de temps pour retrouver comment régler certains paramètres.
  • Au niveau ISO, je ne trouve pas les résultats acceptables au dessus 1600 ISO en cas de faibles lumières. Donc finalement pas beaucoup d’évolution sur ce point.
  • L’appareil reste assez gros et lourd, pas toujours pratique en randonnée. Néanmoins les grips et la prise à main est suffisamment bonne pour ne pas être gênant lors des prise de vue.
  • Enfin, le principale point négatif que j’ai pu expérimenter : un défaut de réglage de mise au point. Au bout de 2/3 mois d’utilisation, je continuai à avoir certaines photos inexplicablement légèrement flou. Avoir des flou de bouger, ou des flous suite à une vitesse trop faible par rapport à la distance de mise au point, c’est normal.
    Mais quand tous les paramètres sont respectés et que certains résultats sont bizarres, je me pose des questions.
    En cherchant des explications sur le net, il semble avoir un problème récurrent de front/back focus sur les 7D.
    Ayant un SAV canon pas très loin, je vais y faire un tour avec l’appareil et les objectifs.  Je suis très bien reçu et pris en charge par le guichet pro. Ils prennent en charge l’appareil et les objectifs (même les plus vieux, qui ne sont plus sous garantie). Le lendemain le SAV me contact et m’indique que les réglages sont effectués. Je récupère le matos sans rien devoir régler.
    Aujourd’hui (cela fait donc environ 3 mois que l’appareil est passé par le SAV), je n’ai jamais revu ces flous étranges et inexpliqué, donc plus aucun problème à noter. Donc bon point pour le SAV, mais un meilleur réglage de l’appareil en usine aurai tout de même été appréciable de la part d’une telle entreprise.

Petit aparté technique sur la VLT, ou Vitesse Limite Théorique : en théorie pour une photo nette la vitesse doit être de 1/focal(mm) minimum, soit 1/200s à 200mm par exemple. En dessous, la photo risque d’être flou et nette au dessus.
Toujours en théorie, il faut pondérer cela dans le cas des APS-C, à cause du multiplicateur de focal natif de 1.6 (donc 200mm demande 1/(200*1.6) soit 1/320.
Et enfin, il faut également prendre en compte les stabilisateurs d’image des objectifs qui permettent de gagner entre 2/4 gain de vitesse.
Bref, en pratique, c’est un gros bordel à calculer et pas forcement vrai dans tout les cas. Vous pouvez faire des photos nette à des vitesses bien inférieur. Mais cela reste un bon indicateur pour éviter les problèmes.

En points positifs :

  • L’écran est effectivement très sympa. Meilleur visibilité immédiate des photos, donc au final beaucoup plus de réussite qu’avant, pour moins de photo prise sur l’ensemble d’un voyage. La visibilité 100% du viseur est également très utile.
  • Même si l’appareil est plus lourd, la prise en main est bonne. Il est très agréable à utiliser (jonglage de molettes pour certains réglages mise à part).
  • Le mode RAW de base rempli à la carte mémoire à une vitesse hallucinante, du coup je suis passé en mode M-RAW (10 méga pixel au lieu de 18) qui réduit la taille des clichés, et les photos sont toujours aussi bonnes.
  • Maintenant que l’AF est effectivement bien réglée, les photos floues sont uniquement de ma faute. La finesse et la précision de l’AF est désormais un régal et les réglages des différents point de focus très utile.
  • La vitesse de prise de vue est également très agréable, même si 8 im/s c’est un peu « too much ».
  • Le mode vidéo est très sympa. Ce n’est pas pour cela que j’ai pris cet appareil, mais finalement c’est un plus appréciable. Les vidéos sont d’assez bonne qualité. Néanmoins grosse contrainte : la mise au point manuelle nécessaire pendant les films (pas d’auto focus), vraiment pas pratique pour gros un amateur comme moi. Le réglage de l’exposition est automatique et il est possible de faire la mise au point auto avant le film, mais une fois lancé, plus moyen (sans passer en mode manuel).

 Image de prévisualisation YouTube

Voici un exemple de film pris pendant mon dernier voyage : une mygale (ou Matoutou en langage local, âme sensible s’abstenir) pris en Martinique (p.i. : les photos du voyage sont en cours de post-traitement). Les mouvements et autres flous sont liés au caméran vraiment pas doué devant se déplacer pour garder la mise au point… Ok, j’ai du travail avant de faire un film correct.

 

Au final, je ne regrette pas du tout cet achat. Cela reste un appareil complexe d’utilisation, il faut oublier les modes automatiques dans un certains nombres de cas (en basse lumière dans des sous-bois par exemple) et passer en full manuel.

Néanmoins son potentiel est énorme, et une fois pris en main, très agréable à utiliser avec de très bon résultat.

 

Publié dans Bla bla, Technique, Test | Pas de Commentaire »

 

chichi |
Ploup ! |
Photos artistiques, par Fau... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instants Perpétuels
| iraniangirl
| lavoirsenfrance